En codes

Une autofiction livrée par fragments rythmés, extraits d’un impossible calvaire où se crève le rêve d’aimer et d’être en retour aimé, où se déchire l’ambition de vivre sans être persécuté, avec la vie qui dégénère puis se régénère et la tendresse qui se perd puis se récupère à la petite cuillère. Poésie, slam et rap…

The silent sigh

Old style, new style, slam, lyrical freestyle, it is poetry, a hypnotic flow, the telling of an endless love story that goes right and wrong. Tragically romantic and boundless, the self crashes down on a fantasy paradise beach. This beautiful work almost turned out to be a play or an album, but instead found its…

The ugly One

He tried to kill the vibe,
They all came around
« He’s having pieces
I want one too »
They all make just one,
The ugly One

Le grand calme

Toi, la dite nourricière, pourquoi n’as-tu jamais compris que j’étais encore entière sous tes pierres, que j’étais aussi l’une de tes fleurs?

Outrage à la vie

  Coups de marteau incessants Des yeux remplis de haine  Sa voix de diable qui gêne Ses mains sales qui traînent  Son parfum cheap qui envahit  Sa fureur de pervers qui salit  Le visage du malheur, c’est lui  Vulgaire outrage à la vie